Prêt immobilier : les différents prêts accordés pour des travaux


bricolage / lundi, mai 28th, 2018

Lorsqu’on se lance dans l’achat d’une maison, on est confronté au choix entre acquérir un bien immobilier neuf ou acheter un bien ancien. Et même si posséder une bâtisse neuve est une option intéressante du point de vue de la fraîcheur du design en général, des matériaux utilisés ainsi que de la joie d’être les premiers occupants de la maison ; bon nombre d’acheteurs se ruent vers l’immobilier ancien. Tout d’abord pour son prix plus ou moins abordable par rapport au neuf, et ensuite, pour son architecture le plus souvent authentique. Toutefois, des rénovations sont souvent à prévoir pour une maison ancienne. Afin de financer ces travaux, souscrire à un prêt immobilier représente une bonne alternative.

Savoir estimer le coût des travaux à effectuer

Avant d’entamer des travaux de rénovation dans une bâtisse nouvellement acquise, il faudra effectuer une bonne estimation de ce que cela va coûter au propriétaire. Ce dernier a d’autant plus besoin de cette évaluation s’il projette de recourir à un prêt immobilier pour réaliser ses aspirations. En premier lieu, il est nécessaire de bien déterminer la surface totale à rénover.

Ensuite, il faudra définir l’ampleur des rénovations, c’est-à-dire, si elles sont lourdes (avec une modification de la structure du bâtiment), complètes (incluant toutes les pièces de la maison), ou encore légères (simple rafraîchissement de la décoration (changement de la peinture, du carrelage, de la moquette…). Pour finir, il est aussi recommandé de prendre en compte dans l’estimation des travaux à faire, l’accès au chantier. Parce qu’il le veuille ou non, le propriétaire devra inclure dans ses dépenses en rénovation, le prix du stationnement de l’artisan si celui est obligé de se garer en centre-ville.

Le crédit immobilier

En tête de liste des prêts immobiliers, on a le fameux crédit immobilier. Ce dernier est accessible au propriétaire, auprès de leur banque. En effet, les institutions bancaires peuvent proposer leurs services dans le cadre de l’acquisition d’un bien immobilier, mais aussi dans la réalisation de travaux de rénovation. Le principe reste assez simple : l’emprunteur fournira les papiers nécessaires justifiants son prêt, pour ensuite se voir bénéficier d’un crédit immobilier avec un certain taux d’intérêt. Les conditions pour obtenir un prêt immobilier sont à voir auprès de son banquier.

Le prêt travaux à taux zéro

Le prêt travaux à taux zéro ou PTZ, comme son nom l’indique est un prêt accordé au propriétaire d’un bien immobilier pour l’aider à financer des travaux de rénovation, sans que des intérêts ne soient perçus lors du remboursement dudit prêt. L’une des grandes particularités de ce type de financement est qu’il ne peut être séparé de l’acquisition d’un bien immobilier.

En d’autres termes, le PTZ ne peut pas financer des travaux seuls. Par ailleurs, l’emprunteur devra utiliser le prêt accorder pour rénover sa résidence principale et ne devra pas user de son bien en tant que local commercial ou professionnel, ni même le mettre en location. Enfin, le montant généralement accordé est de 30 000 € pour une durée de remboursement de 15 années au maximum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *